Le Guide Cot’Cot

L’alimentation

Omnivore, les poules sont capables d’ingérer un très large assortiment d’aliments.
Elles ont de gros besoins en calcium dus à la formation quotidienne de la coquille de leurs œufs.

Pour avoir de beaux œufs à la coquille bien solide,
il ne faut donc pas sous-estimer le choix de l’alimentation de vos cocottes !

eau

2 litres par semaine par poule

Céréales / graines

Mais jamais seules !

aliment complet

1 kg par semaine par poule

Grit

Sable / petits graviers

restes de table

150kg par an par poule

L’eau

L’eau est un élément essentiel de la poule. Elle constitue 70% de son corps et 65% d’un œuf. Elle doit être propre, fraîche et accessible en quantité tout au long de la journée.
Une cocotte boit environ 250 à 300 ml/jour selon la race et la température extérieure et jusqu’à 600 ml/jour en cas de forte chaleur. Une poule consomme donc l’équivalent de 2 à 4 litres d’eau par semaine.

Céréales ou graines

La poule est naturellement friande de graines ou de céréales. Cela peut être du blé, triticale, maïs concassé, tournesol… Ces graines se présentent souvent dans le commerce sous forme d’un mélange. Mais ces céréales ne suffisent pas à couvrir l’ensemble des besoins de votre cocotte ! Même si les poules profiteront du parcours enherbés pour trouver des insectes, larves et autres vers pour couvrir une partie de leurs besoins en protéines, les poules ont un besoin vital de calcium !
Plusieurs solutions sont donc possibles pour équilibrer une alimentation à base de céréales ou de graines à retrouver dans notre GUIDE livré avec votre cocotte.

Aliment complet « spécial poule »

L’aliment complet pour poule pondeuse est l’aliment le plus simple et le plus adapté pour répondre aux besoins spécifiques de votre cocotte. Il doit se présenter sous la forme de miettes, vermicelles ou petits granulés faciles à consommer. C’est un aliment dit « complet » car il répond entièrement aux besoins de la poule car riche en céréales, protéines, calcium, minéraux et oligo-éléments.
Une poule en consomme environ 1 kg par semaine.

Grit 

Le grit est un sable grossier de rivière que picorent les cocottes à longueur de journée. Les poules n’ayant pas de dents (à priori !), ce sont ces petits cailloux présents dans le gésier qui participent activement au broyage des aliments et à leur bonne digestion.
Si le parcours ne possède pas naturellement de petits graviers ou du sable, il est fortement recommandé d’en ajouter régulièrement pour répondre à ce besoin spécifique.

Restes de table  

La poule a un grand rôle à jouer dans la réduction des biodéchets de la maison. Épluchures, restes de salade, légumes féculents, viandes, poissons, fromages, fruits… la poule est omnivore et peut à priori en consommer jusqu’à 150 kg par an !
Alors le meilleur moyen de le vérifier et de contribuer activement à la réduction des déchets de la maison, c’est d’adopter une poule Cot’Cot et de mesurer grâce au CARNET DE VIE, sa réelle empreinte écologique !

Pâtées « Maison »

C’est un principe d’alimentation qui permet d’associer sans trop de risques certains aliments qui sont refusés par la poule sous leur forme brute.
Cette pâtée est constituée de restes de table (pain sec, riz, pâtes…) préalablement écrasés ou broyés (mixeur ou moulin) puis associés ensemble en rajoutant un peu d’eau. Elle peut ensuite être servie directement sous cette forme ou être préalablement cuite au four afin de rendre le mélange plus homogène.
Ces préparations sont utilisées à des fins diverses mais permettent aux poules de combler les carences alimentaires du parcours (fibres, minéraux, protéines..) ou de lutter contre le froid en hiver (pâtée cuite),
C’est une préparation plus fastidieuse, mais écologique et appréciée par les cocottes !

Facebook

Newsletter

Espace pro