Les Cot’ Conseils

Protéger ses poules du froid

Même si les poules sont connues pour être des animaux rustiques qui ne craignent pas trop le froid (selon les races), il faut tout de même veiller à leur petit confort pour les garder en pleine forme et en bonne santé. 

Nos petits conseils

L’hiver n’est pas officiellement là mais les températures froides se font déjà ressentir. Les poules pondeuses fermières résistent plutôt bien au froid, principalement les poules lourdes comme la Sussex, la Bleue cendrée ou la Grise Coucou.

Mais les petites poules d’ornement comme la poule de Soie, ou la poule hollandaise sont beaucoup plus fragiles, et détestent particulièrement l’humidité ou les températures négatives.

Pour veiller à la bonne santé de vos petits animaux à plumes, il est donc préférable de faire quelques petites vérifications pour les protéger :

  • Conseil n° 1 : Mettre une grosse épaisseur de paille (jusqu’à 20 cm) ou de copeaux de bois au sol de votre poulailler. Pour que vos cocottes se protègent du froid, il est primordial qu’elles puissent se blottir confortablement dans leur nid et que leurs pattes soient bien au chaud.

 

  • Conseil n° 2 :Vérifier l’isolement de votre poulailler. Pour éviter que vos poules ne s’enrhument, il faut éviter tout courant d’air. N’hésitez pas à renforcer votre poulailler avec des planches de bois et à combler tout les trous visibles sur le toit et les murs.

 

  • Conseil n° 3 : Veiller à donner une alimentation riche et équilibrée à vos cocottes. L’idéal est un mélange de céréales (blé, maïs) complété par un aliment “poule pondeuse” riche en minéraux. Ce duo offre à vos poules toutes les calories nécessaires pour se réchauffer et continuer à pondre.

 

  • Conseil n° 4 : Vous pouvez également réaliser une pâté maison cuite ou réchauffée (voir notre article dédié), en complément de l’alimentation de base. Cette friandise sera très appréciée par vos cocottes pour lutter contre le froid.

 

  • Conseil n° 5 : Malgré les températures plus froides, n’empêchez pas vos poules fermières de profiter de l’extérieur. Ces cocottes sont rustiques et sauront très bien s’habituer au froid et à la neige. Avoir accès à l’extérieur leur permet de se dépenser, de se divertir et de se nourrir. Cela serait dommage de les priver de leurs petites habitudes.

 

  • Conseil n° 6 : Pour les poules d’ornement, il vaut mieux être plus prudent et ne pas les sortir en cas de neige ou si les températures sont négatives.  Ces jolies cocottes sont plus délicates, il vaut mieux les garder au chaud dans leur poulailler ou les installer dans le garage si leur habitat n’est pas assez isolé.

 

  • Conseil n° 7 : Si les températures descendent en dessous de zéro degré, pensez à donner de l’eau légèrement tiède à vos poules et à vérifier le contenu de l’abreuvoir quotidiennement. A cette température, l’eau gèle et vos cocottes se retrouvent à picorer de la glace! L’eau est primordiale pour leur bonne santé, il faut donc être vigilant pendant les périodes de grand froid afin de s’assurer qu’elles puissent subvenir à ce besoin essentiel malgré le gel.

Facebook

Newsletter

Espace pro