Les Cot’ Conseils

Protéger ses cocottes de la canicule

Qui dit Juillet-Août… dit fortes chaleurs ! Les températures peuvent rapidement s’envoler et un climat caniculaire peut s’installer pendant plusieurs jours. Les poules sont comme nous très sensibles à ces fortes températures et peuvent en souffrir énormément. Quelques précautions sont donc à prévoir pour les protéger.

Les signaux d’alerte d’un coup de chaud

Lors des fortes chaleurs, la poule régule sa température corporelle en accélérant sa respiration. Elle va ouvrir et maintenir son bec ouvert tout en ouvrant ses ailes pour évacuer et diminuer sa chaleur corporelle.

Comment réagir en cas de coup de chaud?

Attention, si votre poule se met à haleter c’est-à-dire à respirer rapidement et bruyamment comme si elle s’essoufflait, c’est qu’elle n’arrive pas à évacuer cet excès de chaleur. Il faut la réhydrater au plus vite !

La technique : remplir un vaporisateur d’eau fraîche et humidifier votre cocotte. Vous pouvez aussi la faire boire à l’aide d’une pipette. Faites cela plusieurs fois et veillez à l’installer à l’ombre pour le reste de la journée.

Les précautions à prendre

Une déshydratation sévère peut s’avérer mortelle pour une poule. Pour éviter ce drame, il est primordial de passer quotidiennement un moment avec vos cocottes et prendre quelques précautions préalablement :

Eau fraîche à volonté. Pour cela, augmenter le nombre de points d’eau disponibles et les placer dans une zone ombragée pour que l’eau garde sa fraîcheur. N’hésitez pas à ajouter des glaçons dans leurs abreuvoirs. En cas de forte chaleur, une poule boit deux fois plus qu’en temps normal (jusqu’à 300 mL) .

• De l’ombre sur le parcours. Dès que les températures montent, vos cocottes ont besoin de trouver des zones ombragées pour picorer, gratter la terre et se reposer sans risquer de se déshydrater. Des arbres ou dans l’absolu un parasol sont indispensables pour apporter un peu d’ombre sur le parcours. Dans le cas contraire, les cocottes peuvent être tentées de creuser des nids de poule pour chercher de la fraîcheur dans le sol terreux.

Ventiler le poulailler. Un air trop chaud au sein du local facilite la déshydratation et peut déclencher de l’agressivité (picage) chez la poule. Il faut donc favoriser la circulation de l’air pour les rafraîchir (effet ventilateur). Pour cela, il faut disposer de 2 ouvertures à l’intérieur du poulailler. Si ce dernier ne possède qu’une fenêtre, remplacer la porte ou une partie de la porte par un grillage avec des mailles très fines (indispensable pour protéger contre les attaques de prédateurs). Ceci va permettre de créer un léger courant d’air qui rafraîchira vos cocottes.

Placer l’ouverture du poulailler à l’Est (sud-est idéalement) pour que ses habitantes puissent profiter de la luminosité matinale sans subir les fortes chaleurs de l’après-midi.

Facebook
Newsletter
Espace pro