Les Cot’ Conseils

Préparer le départ en vacances

Le départ en vacances approche à grand pas.. mais Cracotte, Plumette, et Clémentine ne font pas parties du voyage ! Pour qu’elles puissent pourvoir à leurs besoins essentiels, et ne rien chambouler à leur Dolce Vita, voici quelques astuces et conseils pour vous assurer de leur bien-être pendant ces quelques jours d’absence.

Partir l’esprit tranquille !

L’été est arrivé, le départ pour les vacances approche… Et, vous vous demandez toujours, si votre absence ne va pas trop impacter le quotidien de vos cocottes… Avoir des poules et partir en vacances pendant plusieurs jours ou semaines est tout à fait possible et nous allons vous montrer comment.

Les poules sont des animaux indépendants. Elles peuvent facilement passer des heures à gratter, se rouler dans la terre, picorer l’herbe, chercher des vers sans avoir aucun contact avec des humains. Néanmoins, il est préférable de faire quelques vérifications pour que vos cocottes ne ressentent pas trop votre absence et qu’elles restent épanouies.

 

Les préparatifs

Voici quelques conseils à mettre en place pour préparer votre départ sereinement :

  • Prévoir une mangeoire et un abreuvoir avec une réserve. En prenant en compte qu’une poule mange 150 grammes d’aliment par jour et boit 1,5 litres d’eau par semaine, vous pouvez estimer les quantités à prévoir pour que vos cocottes aient tout le nécessaire durant votre absence.

 

  • Déléguer la collecte des œufs à un voisin, proche, membre de votre famille. Les collecter quotidiennement évite tout risque de casse des œufs, que vos cocottes les salissent ou se mettent à couver. En échange de ce service bienveillant, votre voisin sera ravi d’emporter chez lui quelques oeufs frais de vos cocottes.

 

  • Si vous partez pour plusieurs semaines, nous vous conseillons d’installer une volière mobile au niveau de l’entrée de votre poulailler. Le grillage permet d’offrir un accès à l’extérieur à vos cocottes tout en assurant leur sécurité. L’utilisation d’une clôture électrique peut être aussi envisagée pour renforcer la sécurité du parc et éviter toute attaque de chiens errants, renards et autres bêtes.

 

  • Bien vérifier l’isolation de votre poulailler. Si vous voyez que vos murs, plafond et/ou sol comportent des trous (même les plus petits), nous vous conseillons de les reboucher au plus vite. Cela vous évitera bien des frayeurs et du stress. Beaucoup de petites bêtes (fouine, mulot, rat..) se faufilent très facilement dans le moindre trou.

Facebook

Newsletter

Espace pro