Les Cot’ Conseils

Choisir le poulailler idéal

C’est décidé, vous allez adopter vos premières cocottes ! Pour les accueillir chaleureusement dans votre jardin et pour qu’elles se sentent rapidement chez elles, il ne faut pas négliger le choix de leur nouvel “home sweet home” !

Pour vous aider à choisir, voici quelques éléments à prendre en compte pour éclairer votre réflexion et définir le poulailler idéal pour vos cocottes.

Quel type de poulailler choisir ?

  • le poulailler sans enclos : c’est le bon choix si l’on souhaite avoir un poulailler fixe et durable. Le bois est le matériau privilégié du fait de sa résistance aux aléas de dame nature et pour ses qualités isolantes. Il est préférable que le poulailler soit sur des pilotis, plus ou moins haut, afin de faciliter la circulation de l’air sous le poulailler. Ce procédé permettra de maintenir le plancher du poulailler bien sec en limitant la remontée de l’humidité sur la litière

 

  • le poulailler avec enclos : Il est très pratique lorsque l’on habite dans un quartier résidentiel et dans le cas où le jardin n’est pas clôturé. Ce petit enclos permet également de donner l’accès à l’air libre à vos poules sans avoir à ouvrir la trappe du poulailler matin et soir, les protège des prédateurs et s’avère très utile lors d’un départ en week-end.

 

  • le poulailler déplaçable : ce dernier type de poulailler est pratique lorsque l’on souhaite préserver sa pelouse. En déplaçant le poulailler, cela évitera tout d’abord les marques sous le poulailler et cela permettra également à vos poules d’explorer et de gratter une autre partie de votre terrain. Pour ce type de poulailler, c’est évidemment la qualité du système de déplacement (les roues) et par conséquent la faciliter à le déplacer qui doit déterminer votre choix.

Quelque soit le type et le matériau choisi pour le poulailler de vos cocottes, il doit être isolé et étanche.

Quelle taille ?

Il faut choisir la taille du poulailler en fonction du nombre de poules que vous souhaitez accueillir. Pour garantir un bon niveau de confort et de bien-être, il faut prévoir une surface minimum de 0,5 m² par poule à l’intérieur du poulailler. Cet espace est suffisant pour le repos, l’alimentation et la ponte de vos poules. Il faudra bien sûr donner accès à un parcours extérieur à vos cocottes pour qu’elles puissent être épanouies.

 

 

Les équipements du poulailler

  • une aération : elle permet une ventilation naturelle du poulailler et le maintien d’une ambiance saine dans le poulailler

 

  • un pondoir : il incitera la poule à choisir ce petit nid douillet pour pondre et vous évitera une chasse au trésor quotidienne pour retrouver les oeufs. Le pondoir vous permet aussi de ramasser des œufs bien propres. Choisir un poulailler avec  une trappe au-dessus du pondoir peut également s’avérer bien pratique pour ramasser les œufs sans effort !

 

  • un perchoir : les poules s’y perchent la nuit pour se sentir en sécurité. Il faut prévoir environ 25 à 30 cm pour chaque poule sur le perchoir.

La facilité de l’entretien

Le poulailler doit être facile à nettoyer. Pour cela, il faut qu’il soit équipé d’un tiroir à fientes ou bien d’une grande ouverture à l’avant, à l’arrière ou sur le dessus du poulailler. L’idée est de pouvoir avoir accès facilement au sol du poulailler pour ajouter de la paille propre et retirer la paille souillée. Il faut également que les ouvertures permettent un lavage facile au jet d’eau.

Pour le conserver de nombreuses années, un poulailler en bois doit être entretenu en passant une couche d’huile de lin ou de lasure au printemps et à l’automne.

Facebook

Newsletter

Espace pro